Systèmes de stabilisation redondants pour drones


Parmi les nombreux autres avantages qui ont toujours contribué à la renommée mondiale de MikroKopter, est la fiabilité sans égale et la grande robustesse de cette électronique de "haut-vol".

Les utilisateurs qui ont eu l'occasion d'essayer autre chose savent bien que l'on a un sentiment de sécurité lorsqu'on pilote un MikroKopter et que tous les jours il démarre et réagit de la même façon
aux commandes du pilote. En pilotant un MikroKopter on a toujours ce sentiment rassurant de rester le maître de l'engin, et ce en toute situation, ce qui est loin d’être le cas avec les imitations asiatiques.

Comme la sécurité et la fiabilité ont toujours été au sommet des préoccupations du fabricant allemand, et pour pousser encore plus loin les limites, MikroKopter a mis au point un système de redondance.

Plus concrètement, cela consiste à dédoubler les éléments critiques du drone, de sorte que, en cas de défaillance de l'un d’entre-eux, le système de secours prenne la main.

Quels sont les éléments cruciaux qui doivent être redondants pour palier à une panne éventuelle sur un multirotor ?

Il s'agit très logiquement de dispositifs suivants :
  • groupe de moto-propulsion, c'est à dire les ensembles: variateurs/moteurs/hélices
  • la batterie
  • la centrale de gestion et de stabilisation du vol : la Flight-Ctrl

Le groupe de moto-propulsion : Pour assurer la redondance au niveau de la propulsion, il faut impérativement avoir au moins un multirotor à huit moteurs/hélices (les configurations à 6 ou 4 moteurs ne sont pas capables de se maintenir en vol si un moteur venait à faillir).

La batterie : Deux batteries sont nécessaires et doivent être connectées en parallèle. De cette façon, si l'une d'entre elles devait céder, le seconde continuerait à fournir suffisamment de courant que pour pouvoir atterrir

La centrale de gestion du vol : Une deuxième Flight-Ctrl, installée comme centrale de secours, qui reprendrait la main automatiquement, si la principale venait à lâcher.

Comme d'habitude, le constructeur Allemand a été le premier sur le marché à implémenter cette redondance qui est déjà disponible dans son système.

Il s'agit d'une carte de contrôleurs pour Okto (huit moteurs) dont le bus de données est dédoublé, reliant séparément chacune des deux Flight-Ctrl redondantes, et qui dispose de deux connexions pour être alimentée par deux batteries en parallèle (voir schéma ci-après).

MikroKopter redondance avec deux Flight-Ctrl


La carte existe en deux versions : l'Okto-XL pour des moteurs ayant une consommation jusqu'à 30A par moteur et en version Okto-Ultra, pour les plus grosses configurations.



Nouveaux articles pour juillet

Adapteur microSD vers SD

Permet d'insérer une carte m...

1,95€

Sangle pour radiocommande FrSky TARANIS

Sangle tour de cou pour radiocommande F...

5,95€

Kypom 6000mAh - 3S LiPo - 35C

Batterie Kypom en Lithium Polymè...

79,95€

Rallonge JST-XH pour batterie 3S (30 cm)

Câble d'extension pour prise ...

4,95€

Câble GPS1 long pour Pixhawk 2.1 (45 cm)

Câble de communication avec conne...

4,95€

Câble 4 voies en nappe

Câble en nappe 4 conducteurs soup...

2,95€

Câble module I2C-USB et buzzer vers Pixhawk 2.1

Ce câble permet de brancher le mo...

5,95€

Câble module télémétrie 433MHz vers Pixhawk 2.1

Ce câble permet de brancher ce mo...

5,95€